Pour ne pas mettre de côté nos pères et comme ils étaient à l’honneur dimanche dernier, voici Messieurs, un article qui saura vous mettre de bonne humeur ou pas…!

A partir du 1er juillet 2021, le décret du 10 mai n°2021-574 allonge le congé paternité de 11 jours à 25 jours ! On vous explique pour qui et comment !

« On parle souvent des mamans, on oublie parfois les papas »
– Chantait Claude Barzotti dans son titre de musique Papa.

Pour commencer, rappelons qu’en plus du congé paternité, il existe un congé de naissance de 3 jours, à prendre proche de la naissance de l’enfant…Le congé paternité passera donc de 14 jours (11 jours + 3 jours naissance) à 28 jours pour les naissances uniques et de 21 jours à 35 jours en cas de naissances multiples. Les futurs papas devront prendre impérativement 7 jours après la naissance du bébé.

Pour les jours restants, les jeunes pères auront jusqu’à 6 mois après la naissance pour profiter du reste de leur congé paternité s’ils ne les ont pas utilisés à la suite des 7 jours. Il conviendra bien évidemment pour les futurs papas d’informer leurs employeurs un mois avant des dates et de la durée de leurs congés.

Alors que cette nouvelle semblait plutôt être réjouissante pour bon nombre de futurs papas, et leurs conjointes, il ressort du sondage mené par le cabinet de Conseils Génie des Lieux, que 61% des hommes interrogés considèrent que cet allongement n’est pas une bonne idée et que 56% des hommes sondés voudraient raccourcir leurs congés paternités….

Il semblerait que le proverbe latin trouve ici tout son sens : « L’être humain est un éternel insatisfait » ….MY AVOCAT – LILLE (Amandine MOREELS – Emilie YVART) Avec la collaboration de Monsieur Domingos RAMOS